Placements Boursiers

Placements Boursiers


Quand on souhaite investir en bourse (voir vidéo), il y a quelques questions simples à se poser pour définir l’objectif à atteindre et éviter les pièges. En fonction de cet objectif et du risque, il y a des orientations à prendre, tout en gardant toujours à l’esprit qu’investir en bourse comporte un risque. Il est indispensable de prendre un temps suffisamment long pour bien comprendre tous les mécanismes. Pour cela, rien de telle qu’une expérience réelle. Il faut comprendre comment passer des ordres, le fonctionnement des dates de valeurs, les frais de gestion, comment arbitrer etc. Spécialistes des marchés financiers, nous vous accompagnons dans vos placements boursiers.

Actions cotée

Placement le plus connu pour investir en bourse, c’est le fait de miser sur la croissance des bénéfices des sociétés cotées et réaliser un placement dont on espère, sur la durée, un rendement intéressant.

Compte tenu de l’incertitude sur le cours des actions, investir en bourse, c’est accepter le principe que le montant de son épargne fluctue en permanence. Ce risque est accepté parce que les épargnants escomptent, à la longue, un rendement supérieur à celui des placements sans risque.

Pour limiter le risque de faire un placement perdant, il est habituellement recommandé de réaliser un investissement diversifié sur plusieurs actions selon l’adage « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ».

L’investissement en action est complexe et nécessite de se poser préalablement les bonnes questions. Fort de notre expérience sur les marchés, nous vous apportons l’accompagnement nécessaire pour investir sereinement en actions.

Un ticket d’entrée minimum de quelques centaines d’euros pour un panier d’actions

SIIC et REIT : Coupler les bénéfices de l'immobilier et de la bourse

Une SIIC est une société cotée en bourse avec un régime fiscal et juridique particulier, oeuvrant exclusivement dans la construction, l’acquisition, la valorisation et la location d’un patrimoine immobilier. Cette solution pour investir en bourse s’adresse à toute personne physique ou morale disposant d’un compte titre ou d’un PEA. Les produits de la société (loyers et plus-values), sont distribués à tous les actionnaires sous forme de dividendes.

Les principaux attraits d’une SIIC résident dans :

  • La liquidité des marchés financiers et de la performance de la pierre. Comme ces établissements sont cotés en bourse, l’investissement dans son capital est très liquide : il est plus aisé d’acquérir des parts et de les revendre par la suite.
  • Ses activités sont étroitement liées avec les variations de l’immobilier. Il est ainsi plus facile de suivre de près l’évolution de ses titres en se référant aux valeurs de l’immobilier.
  • Un attrait fiscal certain puisque les bénéfices réalisés par la SIIC dans la location et la vente de ses actions ne font pas l’objet de taxes sur les sociétés contrairement aux dividendes distribués qui font quant à eux l’objet d’un prélèvement fiscal. En contrepartie, la SIIC doit reverser une grande partie de ses profits aux actionnaires. Les proportions fixées par la loi sont de l’ordre de 50 % sur les plus-values nettes et 85 % sur les résultats d’exploitation de son parc immobilier.

Ces sociétés foncières réalisent leurs plus-values à partir des avantages cumulés d’un titre côté ainsi que ceux de la pierre.

Produits structurés : L'outil sur mesure pour l'investisseur averti

Un produit structuré est la combinaison de plusieurs produits financiers qui, une fois associés, offrent un profil de rentabilité adapté à certains besoins des investisseurs.

Les produits structurés sont construits sur mesure pour répondre aux investisseurs qui ne sont pas satisfaits des instruments financiers standards (actions, obligations, placements monétaires…) disponibles sur les marchés. En général, leur durée de vie est limitée (à quelques trimestres ou quelques années) et c’est à l’échéance du produit que l’investisseur recouvre son capital, majoré ou minoré en fonction de la performance du sous-jacent.

Ces produits structurés offrent ainsi un accès  :

  • A de nouvelles classes d’actifs moins accessibles pour la plupart des investisseurs (matières premières, actions émergentes, produits de corrélation ou de volatilité…) ;
  • A des indices larges qui permettent une bonne diversification sans avoir à acheter toutes les composantes de l’indice ;
  • A des structures de rémunération particulières qui rencontrent parfaitement les préférences de l’investisseur (pour un capital garanti ; un rendement annuel élevé ; un fort potentiel de gain…) et ses anticipations.

Les produits structurés permettent finalement à l’investisseur d’améliorer le profil de risque/rentabilité de son portefeuille à court ou à long terme.

Obligations : Le placement sans risque plus attractif que le livret d'épargne

Une obligation est un titre de dette émis par une entreprise ou un État donnant droit à l’investisseur au versement d’un intérêt annuel (coupon) et au remboursement du titre à l’échéance. Investir en bourse sur ce placement présente de nombreux avantages:

  • La plupart des obligations garantissent aux investisseurs un apport régulier de revenu fixe. Les émetteurs paient des coupons sur la base d’un échéancier établi au départ et pour des montants également déterminés au préalable. Le prix de remboursement et les intérêts sont connus à l’émission et ne changent pas durant toute la vie de l’obligation.
  • Les obligations permettent aux investisseurs en actions de diversifier leurs investissements et de compenser leur éventuel risque de baisse. En effet, la performance des actions et des obligations évoluent souvent en sens contraire.
  • Les obligations qui versent un revenu fixe permettent aux investisseurs de se prémunir contre les risques de récession économique ou de déflation. 
  • Les détenteurs de dette ont priorité sur les actionnaires. Si l’entreprise venait à faire banqueroute, ce sont les créanciers qui seraient remboursés en premier.
  • Les obligations à coupon zéro permettent aux investisseurs d’épargner de l’argent pour un objectif de long terme, comme la retraite et la scolarité des enfants. Grâce à la réduction fixée à l’émission, un investisseur peut mettre de côté un faible montant d’argent qui augmentera au fil des années.

Si les obligations bien notées sont considérées comme l’un des placements les plus sûrs, vous devrez tenir compte de certains éléments avant toute décision d’investissement. 

Fonds d'investissement : Des stratégies diversifiées d'investissement sur les marchés.

L’intérêt de la gestion collective est de bénéficier de gestionnaires de placements professionnels, d’économies d’échelle (coûts de transaction moins élevés) et d’une large gamme de stratégies ou thématiques (vidéo sur les fonds ISR dits “socialement responsable).

Ils fonctionnent en multipropriété, en émettant auprès des épargnants, sous forme d’actions, des titres de propriété qui représentent une part de leur portefeuille. Ils sont généralement à capital variable, ce qui permet des souscriptions et rachats à tout moment par les épargnants.

Les acquéreurs de ces parts sont informés à l’avance des modalités de gestion du fonds : type d’actifs financiers, politique de gestion, objectifs recherchés, frais, montant de la part, rythme de calcul de sa valeur… Cela lui permet de choisir le ou les fonds les mieux adaptés à sa situation et à ses objectifs de placement (vidéo sur les fonds d’investissement).

Quelque soit l’enveloppe utilisée (assurance-vie, PEA…) nous accompagnons nos clients dans la stratégie de sélection et d’allocation de ces fonds.

Un ticket d’entrée moyen de quelques milliers d’euros

Organismes de placement collectifs : L'investissement boursier géré par des intermédiaires financiers

Ces produits de placement permettent aux investisseurs de mettre en commun leur épargne, pour investir dans un portefeuille de valeurs mobilières (actions, obligations, etc…). En d’autres termes, offrir la possibilité d’investir sur les marchés financiers, tout en étant déchargés de la gestion au quotidien. Les épargnants peuvent donc investir dans un placement déjà diversifié avec un montant réduit.

Ce type d’investissement répond à divers objectifs temporel (durée recommandée de 5 années) et profils de risque (risque de perte sur un an d’environ 5 % pour les fonds obligataires ; 20 % pour les fonds équilibrés ; 40 % pour les fonds actions selon la conjoncture).

Le gain du placement, c’est avant tout le revenu généré soit par distribution, soit par capitalisation (les revenus sont réinvestis dans le portefeuille). Par la suite, c’est la plus-value réalisée qui compte. Cette dernière sera dépendante notamment des actifs dans lesquels le gérant est investi. Les frais liés à cet investissement sont identifiables dans le prospectus et le document d’information clé pour l’investisseur (DICI).

Un ticket d’entrée de quelques milliers d’euros

Tracker (ETF) : Répliquer la performance d'un actif boursier

Ces «ETF» sont des fonds indiciels négociables en bourse. Ce  ne sont pas des produits dérivés, en effet, ils s’apparentent plus à des SICAV. Très prisé des investisseurs pour investir en bourse, ils permettent à ces derniers d’offrir un investissement reproduisant la performance d’un indice, action, obligation, de matières premières ou même de volatilité en toute simplicité et avec une bonne liquidité puisqu’assurée par la banque émettrice.

Ce produit de diversification boursière présente de nombreux autres avantages :

  • Pas de frais d’entrées ou de sortie (les émetteurs se rémunèrent grâce à l’écart de la fourchette achat-vente),
  • Pas de date de maturité ou d’échéance comme cela existe sur les futures ou les options.
  • Distribution de dividende pour la plupart d’entre eux.
  • Certains ETF sont éligibles au PEA ainsi qu’au SRD.
  • Accès à des marchés généralement réservés à des professionnels : pétrole, marchés émergents, etc.
  • Pas non plus d’appels de marge.

On peut catégoriser les trackers selon leurs émetteurs : Lyxor, Ishares…, ou encore leur sous-jacent  : indice, zone géographique, secteur, matière première. Attention, certains trackers présentent également un effet de levier !

CFD : Démultiplier vos possibilités d'investir en bourse

Produit dérivé très populaire, se caractérise par son accessibilité aux investisseurs particuliers et permettant d’acheter ou de vendre un actif financier sans jamais en être propriétaire, en n’immobilisant qu’une fraction de l’investissement total. L’attrait réside dans le fait d’investir en bourse en profitant des mouvements des marchés à la hausse ou à la baisse, ainsi que leurs volatilités.

Les CFD se caractérisent par l’absence de valeur temps, ce qui implique que l’on puisse demeurer positionné sur ces produits sans limite de durée et sans risquer de voir leur valeur s’affaiblir en cas d’immobilité de leur sous-jacent.

Produit offrant également une grande souplesse puisque de nombreux marchés sont accessibles pour investir en bourse: indices, Forex, actions, ou encore matières premières et crypto-monnaies.

Un produit avec potentiellement un fort effet de levier, nécessitant une expertise certaine du money management et de sécurisation des positions ouvertes avec notamment des stop-loss.

Produits dérivés : Certificats, Turbos, Warrants

Ces produits se réunissent en trois grandes familles d’instruments financiers, les contrats à terme, les options, et les swaps.  Les cours de ces produits sont dérivés en particulier du cours d’un ou de plusieurs actifs sous-jacents (actions, panier d’actions, indices, paniers d’indices, devises, matières premières, contrats à terme…).

Certificats, Warrants et Turbos sont utilisés par une large clientèle, des professionnels de la gestion aux investisseurs particuliers actifs en Bourse. L’investissement dans ces produits correspond à différents scénarios (diversification, dynamisation, couverture…), dans diverses configurations de marché (hausse, baisse, stabilité…) et sur des horizons de temps variés.

De multiples stratégies pour investir en bourse peuvent se mettre en place selon qu’il s’agisse de produits d’investissement (souvent pour se couvrir) ou bien jouer sur l’effet de levier (produits spéculatifs).

Tous ces produits sont construits sous la forme de valeurs mobilières cotées sur le marché organisé d’Euronext Paris. Ils sont accessibles depuis tout intermédiaire financier en utilisant un compte-titres classique.

Marché obligataire
crypto-monnaies
Matières premières
Forex